Grand Theft Auto: San Andreas

Le meilleur de GTA, version West Coast

  • Vote:
    7,3 (255)
  • Catégorie:

    Action

  • Système d'exploitation:

    Windows XP / Windows 2000

  • Langues:En Anglais
  • Licence:Version complète

San Andreas : le meilleur de la série GTA

GTA n’est pas le jeu qui a fait couler le plus d’encre sur le web, pourtant, cette série a marqué plusieurs générations de joueurs dans les quatre coins du monde. Les créateurs de la saga n’y sont jamais allés de main morte, car à chaque sortie d’un nouvel opus, l’on a pu découvrir des nouveautés qui nous ont clouées des heures derrière notre console.

Les avis sont partagés sur la saga. Certes, il faut admettre que Vice City avait la meilleure bande-son, et le quatrième volet avait les meilleurs graphismes. Néanmoins, San Andreas est le jeu considéré comme « culte » par les puristes. Et pour cause, il a été le premier à être doté d’une carte qui s’étendait presque à l’infini.

GTA San Andreas : le pitch du jeu

GTA San Andreas se déroule dans une ville de la Californie des années quatre-vingt-dix. Vous incarnez Carl Johnson, alias C.J, un ancien lieutenant d’un gang revenu dans sa ville natale pour l’enterrement de sa mère abattue par une clique rivale : le Grove Street Families. À peine a-t-il posé le pied dans le quartier de son enfance qu’il se retrouve harcelé par des policiers corrompus ainsi que par son frère qui ne lui a jamais pardonné d’être parti. Pris d’un soubresaut de conscience, C.J décide alors de remettre de l’ordre dans sa ville, à coups de bastons et de vols de voitures.

Pour les néophytes, San Andreas est une éparchie fictive composée de Los Santos, de San Fierro et de Las Venturas et que le joueur peut explorer tout au long du Game Play. Comme le veut la coutume dans les GTA, vous aurez à visiter trois agglomérations.

San Andreas est un peu trop proche de la réalité

San Andreas apporte une innovation de taille qui est le pouvoir d’influer les caractéristiques personnelles du héros, comme c'est le cas pour l’endurance, l’agilité et la force. Toutefois, ces attributs ne s’acquièrent qu’avec de la pratique. Ils n’augmentent qu’au fur et à mesure des bastons, des sprints et des sauts. De même, il n’est possible d’améliorer les compétences de conduite de voiture ou de moto qu’en conduisant tous les types de véhicules que l’on rencontre dans le jeu.

Les adeptes de la facilité seront gâtés, car vous pouvez également affiner vos performances en vous entrainant ou en utilisant des codes de triche. En vous inscrivant dans une salle de fitness et en mimant quelques exercices de musculation, vous allez pouvoir augmenter votre masse musculaire. Il s’agit presque d’une obligation, car une excellente forme physique équivaut à une meilleure barre de santé et qui elle-même est synonyme de meilleure résistance aux balles et aux coups de poing adverses. En adoptant un mode de vie saine, vous aurez un meilleur contrôle des mouvements du héros.

Qu’est-ce que l’on retient le plus de GTA San Andreas ?

Ce que l’on retient le plus de GTA est sans doute sa durée de vie qui approche les quarante heures (pour les missions principales). Il faudra cependant compter des heures supplémentaires pour les missions secondaires et pour les besoins triviaux que l’on attribue au protagoniste du jeu. Au moins une fois au cours du jeu, un joueur a sûrement conduit C.J chez le coiffeur ou s’est amusé à faire des tricks sur des BMX.

Par ailleurs, San Andreas offre un gameplay d’une puissance magistrale. Rockstar, l’éditeur du jeu, a réussi ce tour de force en incluant mille et une possibilités de scénarios dans le jeu. De la patience et le goût pour l’absurde, il faut en avoir lorsque vous allez entamer ce jeu.

Le graphisme a quelque peu déçu les fans de la saga, notamment ceux qui ont utilisé la plateforme PC. Même si San Andreas a demandé une configuration PC relativement puissante, les personnages étaient « mal dégrossis », et les décors paraissaient inachevés. Toutefois, on oublie vite ces détails dès les premières minutes du jeu.

Les points forts et les points faibles de San Andreas

Les conservateurs qualifient San Andreas comme un jeu sans réel intérêt puisqu’il est parsemé de scènes de violence gratuites. Mais un GTA sans vol de voiture, sans bavure et sans chaos en est-il vraiment un ? Enfin, tout dépend des points de vue. La saga GTA a beaucoup évolué depuis San Andreas, mais à choisir, on le préfère toujours aux plus récents opus.

On aime :

  • La jouabilité
  • La durée de vie
  • Le scénario
  • L’étendue de la carte à explorer

On déteste :

  • Le graphisme 3D
  • La futilité de certaines missions

Free alternatives to Grand Theft Auto: San Andreas

Avis d'utilisateur sur le Grand Theft Auto: San Andreas